1777 Cavalerie

Pistolet à silex 1777 cavalerie

Règles de sécurité avant toute manipulation

Ne vous fiez pas à votre mémoire pour considérer si l’arme est chargée ou non.

Il faut donc vérifier, votre arme étant considérée comme chargée.

 

  • Saisissez l’arme sans mettre le doigt sur la queue de détente et dirigez le canon vers une zone sans danger.
    La direction du canon ne doit plus être modifiée pendant toute la manutention, quitte à déplacer votre corps d’un côté ou de l’autre de l'arme.
  • Pour que l’arme soit en sécurité, il faut que le couvre bassinet soit relevé et le chien à l’abattu.
    Si ce n’est pas le cas :
  • Relevez le bassinet et enlevez la poudre d’amorçage.
  • Il va falloir également s’assurer de l’éventuelle présence d’une balle dans le canon. Visuellement ce n’est pas possible. Il faut donc mesurer la distance qu’il y a de la bouche du canon jusqu’à la lumière, puis la comparer à la distance de la bouche du canon jusqu’au contact du fond du canon. Si cette distance est plus courte, c’est qu’il y a une balle dans le canon.
  • Abaissez le chien et laissez le couvre bassinet ouvert.
  • Pour retirer la balle, il ne faut surtout pas laisser la poudre d’amorçage et faire partir le coup car vous ignorez qu’elle est la charge de poudre. II va falloir retirer la balle avec un tir balle, genre de tir bouchon que l’on trouve dans le commerce et qui doit faire partie de l’attirail d’un tireur poudre noire.

Présentation

Conçu pour succéder au pistolet 1763, ce pistolet ne donnera pas satisfaction aux utilisateurs.

Il est produit en série à environ 80000 exemplaires entre 1777 et 1792.

Il sera rapidement remplacé par le pistolet an IX.

Il est produit dans les manufactures de St Etienne, Charleville et Maubeuge

Ce pistolet est très célèbre aux USA. Il a été fourni par la France lors de la guerre d'indépendance.

Lafayette apporta environ 500 pièces et le 1777 fut copié devenant le célèbre 1799 North & Cheney.

Type d'arme :

Pistolet à silex

Fabriquant :

Manufactures de St Etienne, Charleville et Maubeuge

Pays d’origine :

France

Catégorie :

D2

Calibre :

17.1 rond

Capacité :

1

Création :

1777

Fin de Production :

1792

Matière carcasse :

Laiton

Type de détente :

S.A.

Hausse :

Sans

Guidon :

Sans

Lg canon :

18.9 lisse

Longueur totale :

350

Masse :

1350

Observations :

Il a été fourni par la France lors de la guerre d'indépendance des USA

 

Liens internet :

Wikipedia

Wikipedia

lapistole.com

lapistole.com


Platine à silex

Extrait de l'article de Chanzy (Graphistoire)

Pistolet 1777 cavalerie

Pendant presque deux cent cinquante ans, jusqu'à la moitié du XIXe siècle, les armes à silex vont régner sur l'ensemble des armes portatives.

La platine à silex moderne a été inventée au début du XVIIe siècle par un arquebusier français, Marin Le Bourgeois. Il a perfectionné les platines hollandaises « à chenapan » et espagnoles « à miquelet » en les simplifiant mécaniquement. L'apparition de cette platine a permis notamment l'adoption d'un type d'arme révolutionnaire : le fusil.

Le principe de la platine à silex repose sur le choc d'un morceau de silex taillé en lame sur une pièce en acier appelée fusil puis batterie afin de produire une gerbe d'étincelles, en réalité des particules d'acier en fusion arrachées par le choc du silex. Ces étincelles sont projetées sur un petit réservoir rempli de poudre d'amorçage appelé bassinet, communiquant avec la charge principale par un canal appelé lumière.


Fonctionnement

La noix est l’élément central de la platine. Elle comporte un bec sur lequel agit le ressort de percussion qui la maintient sous sa pression. La noix comporte aussi deux échancrures dans lesquelles le bec de gâchette vient s’insérer : Le cran de sécurité, taillé profond pour interdire le mouvement de la gâchette, et le cran d’armé, taillé court pour permettre le mouvement de la gâchette.

 

 

 

 

 

Position de sécurité ou demi-armé. C'est dans cette position que l'on charge l'arme.

 

 

 

 

 

 

 

Position de l'armé, prévu pour tiré.

 

 

 

 

 

 

 

 

Départ du coup 1° temps :
Le chien frappe la batterie qui s'ouvre sous le choc.
Puis la batterie s'ouvre complètement sous l'action de son ressort. Le choc du silex détache vers le bas des particules d'acier en fusion (étincelles).

 

 

 

 

 

 

 

Départ du coup 2éme temps :
Les étincelles allument la poudre d'amorçage contenue dans le bassinet.
C'est la combustion de l'amorce qui se transmet à la charge par la lumière et va la faire détonner.

 

 


Schéma, liste des pièces (Schematic parts list)

1777 cavalerie - Schéma, liste des pièces (Schematic parts list)

BG01 Baguette de chargement / Loading rod

BI01 Bassinet / Pan

BT01 Batterie / Frizzen

BT02 Ressort de batterie / Frizzen spring

BT03   Vis du ressort de batterie / Frizzen spring screw

BT04 Vis de Batterie / Frizzen screw

CH01 Chien / Hammer

CH41 Vis du chien / Hammer screw

CJ01 Crochet de ceinture / Belt hook

CJ02 Vis du crochet de ceinture / Belt hook screw

CN01 Canon / Barrel

CN24 Vis de fixation du canon / Barrel mounting screw

CR01 Crosse / Buttstock

CR02 Bride de crosse / Stock flange

CR03 Vis de bride de crosse / Stock flange screw

CR04 Calotte de crosse / Buttstock cap

CR05   Vis de calotte de crosse / Buttstock screw

CU07 Bouchon de culasse / Breech plug

NO01 Noix / Tumbler

NO03 Bride de noix / Tumbler bridle

NO04 Vis de la bride de noix / Tumbler bridle screw

PI01 Platine / Lock plate

PI02 Vis de platine / Lock plate screw

PO01 Pontet / Trigger guard

PO14 Vis avant du pontet / Front rigger guard screw

PO15 Vis arrière du pontet / Rear trigger guard screw

QD01 Queue de détente / Trigger

QD02 Axe de la queue de détente / Trigger pivot pin

RP01 Ressort de percussion / Hammer spring

RQ01 Ressort de rappel de la queue de détente / Trigger return spring

SR01 Serre pierre / Jaw

SR02 Vis du serre pierre / Jaw screw


Démontage complet

Il est impératif de ne dévisser la Vis de la bride de noix NO04 qu’après avoir déposée la crosse. Elle risquerait d’être endommagée par la décompression du ressort de percussion très puissant.

  • Retirez la baguette de chargement BG01.
  • Déposez le Pontet PO01 en dévissant les vis PO14 et PO15.
  • Déposez le Ressort de batterie BT02 en desserrant la vis BT03.
    Déposez la Batterie BT01 en dévissant l’axe BT04.
  • Déposez le Crochet de ceinture CJ01 en dévissant la vis CJ02.
  • Dévissez la Vis de calotte de crosse CR05.
    Enlevez la Calotte de crosse CR04 en dévissant la Vis de platine PI02.
  • Dévissez la Vis de bride de crosse CR03 ainsi que la Vis de fixation CN24 pour déposer le canon CN01.
  • Vous pouvez maintenant déposez l'ensemble Crosse CR01 / Bride de crosse CR02.
  • Déposez le Serre pierre SR01 en dévissant la vis SR02.
  • Dépose du ressort de percussion RP01.
    Remarquez que le chien CH01 appui en bout de course sur un insert en acier, l'espalet qui protège la platine.
    • Pour plus de facilités, placez la platine (protégée) dans un étau car le ressort est très puissant.
    • Armez le chien au premier cran. Dévissez légèrement sa vis CH41, juste assez pour décaler le chien vers la droite de 3 mm afin qu'il n'appui pas sur la platine en bout de course.
    • Placez votre paume sur le ressort pour l’empêcher de s'envoler.
    • Armez de nouveau légèrement le chien en appuyant simultanément sur la détente afin de le dégager du premier cran.
    • Accompagnez-le dans sa descente, et comme il sera libre en fin de couse, la noix tournera davantage et son bec se dégagera de la boucle du ressort s’éjectera de lui-même. 
  • Déposez la Noix NO01 en enlevant la Bride de noix NO03 fixée par la Vis NO04.
  • Déposez verticalement le Ressort de rappel de la queue de détente RQ01.
    Déposez l’axe QD02 par la gauche afin de pouvoir enlever la Queue de détente.

Remontage

  • Présentez la Queue de détente QD01 sur la Platine PI01 et introduisez son axe QD02 en plaçant la partie coudée verticalement afin qu'elle s'insère dans la bride de noix.
    Placez le Ressort de rappel de la queue de détente RQ01 verticalement dans son logement, l'arrondi vers l’arrière.
  • Présentez la Noix NO01 en position ou le chien sera à l'abattu (en vissant complètement) et fixez-la à l’aide de la Bride de noix NO03 et sa Vis NO04.
  • Installation du ressort
    C'est la partie la plus délicate du remontage.
    Pour plus de facilités, placez en la platine (protégée) dans un étau car vos deux mains seront bien occupées.
    • Placez le Chien CH01 sur l’emmanchement carré de l’axe de la noix, de manière à ce que le bec de la noix ne gène pas l'abaissement de la branche du ressort. Vissez la vis CH41, mais pas complètement afin que le chien soit écarté de 3 mm de la platine.
    • Présentez le Ressort de percussion RP01.
    • Comprimez-le afin de pouvoir passer sa boucle sous le bec de la noix.
      Lorsqu'il est suffisamment bas :
    • Maintenez la pression
    • Armez le chien jusqu'à le mette dans le premier cran (sécurité et chargement).
      Ne relâchez la pression que lorsque vous aurez entendu l'encliquetage.
    • Vous pouvez maintenant relâcher la pression, le ressort est bloqué.
    • Pensez à resserrer la vis du chien. 
  • Fixez le Serre pierre SR01 avec sa vis SR02.
  • Placez la Bride de crosse CR02 sur la Crosse CR01 et présentez l'ensemble sur la platine.
  • Positionnez la Calotte de crosse CR04 et serrez la Vis de platine PI02.
    Serrez la Vis de calotte de crosse CR05.
  • Positionnez le Canon CN01 de manière à ce que le Bouchon de culasse CU07 passe au-dessus de la partie avant de la Bride de crosse et se glisse dans sa réservation carrée dans la platine.
    Serrez la Vis de fixation du canon CN24.
    Serrez la Vis de bride de crosse CR03.
  • Installez le Crochet de ceinture CJ01 en serrant la vis CJ02.
  • Présentez la Batterie BT01 et vissez l’axe BT04.
    Installez le Ressort de batterie BT02 en le comprimant légèrement pour pouvoir introduire et serrez la vis BT03.
  • Présentez le Pontet PO01 et vissez les deux vis PO14 et PO15, la plus courte à l’arrière.
  • Placez la baguette de chargement BG01.

août-2018