Bren Ten

Pistolet Bren Ten

Caractéristiques

Type d'arme :

Pistolet semi-automatique

Fabriquant :

Dornaus & Dixon

Ingénieurs :

Jeff Cooper

Ambidextre :

Non

Calibre en mm :

10 mm Auto

Calibres disponibles :

.45 ACP

Canon fileté :

Non

Canon longueur mm :

127

Canon rayures :

Power-Seal (étanchéité augmenté)

Catégorie :

B1

Chargeur capacité :

10 / 8 pour 45 ACP

Couleur :

Bleu / Nickel / Deux tons

Détente réglable :

Non

Détente type :

Simple et double action

Dimension hauteur :

146

Dimension largeur :

32

Dimension longueur totale :

222

Fonctionnement :

Court recul du canon

Indicateur de chargement :

Oui

Masse (à vide) :

1100

Masse percutante :

Marteau et percuteur lancé

Matière de la carcasse :

Acier inoxydable

Matière de la glissière :

Acier

Matière de la poignée :

Polymère

Ordre de prix pour arme d'occasion € :

2600

Ordre de prix pour arme neuve € :

1700 (1984)

Pays d’origine :

USA

Portée de tir efficace m :

50

Production :

1983–1986

Rail de fixation :

Non

Sécurité :

Oui

Sûretés intérieures :

Oui

Utilisation sportive :

IPSC

Visée fibre optique :

Non

Visée guidon :

Vissé

Visée hausse :

Réglable

 


Règles de sécurité avant toute manipulation

Ne vous fiez pas à votre mémoire pour considérer si l’arme est chargée ou non.

Il faut donc vérifier, votre arme étant considérée comme chargée.

 

  • Saisissez l’arme sans mettre le doigt sur la queue de détente et dirigez le canon vers une zone sans danger.
    La direction du canon ne doit plus être modifiée pendant toute la manutention, quitte à déplacer votre corps d’un côté ou de l’autre de l'arme.
  • Enlevez le chargeur.
  • Tirez la glissière en arrière pour la bloquer en relevant manuellement l’arrêtoir de glissière.
  • Vérifiez que la chambre soit bien vide.
  • Posez l’arme en gardant le canon dirigé dans une zone sans danger.
  • Videz le chargeur.

Schéma, liste des pièces (Schematic parts list)

Présentation et description

Pistolet Bren Ten, Schéma, liste des pièces (Schematic parts list)

AC01 Arrêtoir de chargeur / Magazine catch

AC03 Came de sélection de l'arrêtoir de chargeur / Magazine catch selector cam

AC04   Garde de la came de sélection de l'arrêtoir de chargeur / Magazine catch selector keeper

AC05   Ressort de garde de la came de sélection de l'arrêtoir de chargeur / Magazine catch selector keeper spring

AC15 Ressort de déverrouillage du chargeur / Magazine release spring

AC17 Verrou de l'arrêtoir de chargeur / Magazine catch look

AC18 Goupille du verrou de l'arrêtoir de chargeur / Magazine catch look pin

AM02 Manche du tournevis & Amortisseur de recul de la glissière / Screwdrive / recoil buffer

AM03 Tournevis & Clé de verrouillage de l'amortisseur de recul de la glissière / Screwdrive  / Lock key

AM04 Ressort de l'amortisseur de recul de la glissière / Slide recoil buffer spring

AR01 Arrêtoir de culasse / Slide stop

AR12 Ressort de l'arrêtoir de culasse / Slide stop spring

AR13   Goupille du ressort de l'arrêtoir de culasse / Slide stop spring pin

BD01 Barrette de détente / Trigger bar

BD02 Axe de la barrette de détente / Trigger bar pin

BD11 Ressort de la barrette de détente / Trigger bar spring

BD13   Vis du ressort de la barrette de détente / Trigger bar spring screw

BP01 Bielle du ressort de percussion / Hammer spring strut

BP02 Axe de la bielle du ressort de percussion / Hammer spring strut pin

CA01 Canon / Barrel

CC01 Carcasse / Frame

CG02 Boîtier chargeur / Magazine housing

CG09 Planchette élévatrice du chargeur / Magazine follower

CG11 Plaque de fond du chargeur / Magazine floor plate

CG13 Plaque de verrouillage du chargeur / Magazine locking plate

CG14 Ressort du chargeur / Magazine spring

CU01 Culasse / Breech (slide)

DA04 Crochet de double action / Double action hook

DA05 Axe du crochet de double action / Double action hook pin

DR07 Passant pour anneau de dragonne / Lanyard loop

EX01 Extracteur / Extractor

EX02 Axe de l'extracteur / Extractor pin

EX14 Ressort de l'extracteur / Extractor spring

GA01 Gâchette / Sear

GA08 Boîtier gâchette / Sear housing

GA13 Goupille de gâchette / Sear pin

GA27 Ressort de gâchette / Sear spring

GU01 Guidon / Front sight

GU03 Goupille du guidon / Front sight pin

HA01 Hausse réglable / Adjustable rear sight

HA20 Deux vis de réglage en dérive / Rear sight windage screw

HA23 deux vis de réglage en élévation / Adjustable rear sight elevation screw

IC01 Indicateur de chargement / Loading indicator

IC06 Ressort de l'indicateur de chargement / Loading indicator spring

LS01 Levier de sécurité / Safety lever

LS05 Bague du levier de sécurité / Safety lever bushing

LS11 Cran du levier de sécurité / Safety lever detent

LS12   Ressort du cran de levier de sécurité / Safety lever detent spring

LS13   Axe du cran du levier de sécurité / Safety lever detent pin

MG01 Manchon de guidage du canon / Barrel bushing

MG06 Verrou du manchon de guidage du canon / Barrel bushing lock

MR01 Marteau / Hammer

MR05 Axe du marteau / Hammer pivot pin

MR08   Tenon de retenu de l'axe du marteau / Hammer pin retaining peg

PE01 Percuteur / Firing pin

PE18 Plaque d'arrêt du percuteur / Firing pin stop

PE20 Ressort de rappel du percuteur / Firing pin return spring

PE26 Sécurité manuelle du percuteur / Firing pin manuel safety

PE27 Goupille de crantage pour sécurité manuelle du percuteur / Firing pin block detente

PE28 Ressort pour goupille de crantage de sécurité manuelle du percuteur / Firing pin block detente

PL08 Plaquette de crosse droite / Right grip

PL09 Plaquette de crosse gauche / Left grip

PL13 Vis de plaquettes de crosse / Grip screw

QD01 Queue de détente / Trigger

QD02 Axe de la queue de détente / Trigger pivot pin

RP01 Ressort de percussion / Mainspring

RP10 Fiche de retenue du ressort de percussion / Hammer spring retainer

RP11   Goupille de la fiche de retenue du ressort de percussion / Hammer spring retainer pin

RQ01 Ressort de rappel de la queue de détente / Trigger return spring

RR01 Ressort récupérateur / Recoil spring

RR20 Tige guide du ressort récupérateur / Recoil spring guide rod

RR24 Tube du ressort récupérateur / Recoil spring tube


Démontage de campagne

Extrait en partie et traduit du manuel d'origine

  • Appliquez les règles de sécurité habituelles pour le démontage.
  • Engagé sécurité manuelle du percuteur PE26.
  • Armer le marteau dans la position de sécurité demi-armé.
  • Saisissez le pistolet de la main droite, de telle sorte que le creux de votre main se trouve dans l’évidement de la poignée arrière du pistolet. En même temps et avec la même main, enveloppez la partie avant du boîtier de protection de la hausse sur le dessus de la partie arrière de la glissière (voir Fig. 28).
    Cette méthode offre l’avantage de reculer la glissière avec une seule main.
    En serrant votre main, la glissière se déplacera donc vers l'arrière. Serrez avec une pression lente et régulière, sur environ 6mm de déplacement.
  • Placez l'index de la main gauche sur l’axe de l’arrêtoir de culasse AR01 qui dépasse du côté droit de la carcasse, le pouce de la même main placé en opposition sur le côté gauche de la carcasse (voir fig. 29).
  • Simultanément, tout en serrant la main droite pour déplacer lentement la glissière vers l'arrière, appliquez une pression vers l'intérieur sur l’axe sur l’axe de l’arrêtoir de culasse avec l'index de la main gauche. Lorsque la glissière atteint la position correcte, l’axe de l’arrêtoir de culasse se déplacera vers la gauche (voir Fig. 30).
  • Tout en maintenant la position de la glissière en position arrière, vous pouvez extraire l’axe de l’arrêtoir de culasse (voir fig. 31).
  • Relâchez la culasse et tirez-là vers l'avant (voir fig. 32).
    Attention : Vous êtes maintenant prêt à retirer le ressort récupérateur et son guide.
    Il vaut mieux portez des lunettes de protection afin de minimiser les risques de blessures, au cas où vous perdriez le contrôle de ces composants à ressort.
  • Tenez la glissière d'une main, de manière à ce que l'orifice d'éjection soit contre la paume de votre main, que le ressort récupérateur soit  en position verticale et que l'extrémité avant de la glissière soit tournée vers vous. Avec la main opposée, saisissez fermement le ressort récupérateur ou il entre en contact avec l'ergot de la came du canon. Tout en maintenant une pression ferme contre le ressort récupérateur et le son guide, en le comprimant légèrement, soulevez le ressort, en le séparant de la patte de la came du canon, tout en étant sur de maintenir le contrôle du ressort jusqu'à ce que la tension soit relâchée. (Voir Fig.33).
  • Extraire le ressort récupérateur de la glissière (voir Fig. 34).
  • Pour retirer le tube du ressort du ressort récupérateur, tenez le tube dans une main et dévissez le ressort dans le sens des aiguilles d'une montre, en séparant les deux (voir Fig. 35). Le guide du ressort peut également être retiré du ressort (voir Fig. 36).
  • Pour retirer le canon de la glissière, saisissez la glissière de manière à ce que l'orifice d'éjection se trouve dans la paume de votre main avec l'ergot de la came du canon en position verticale. Avec la main opposée, saisir l'ergot de la came du canon en saillie et tirer légèrement le canon vers le haut et vers l'avant, ce qui permet de nettoyer l'extracteur, puis tirer simultanément le canon vers le haut et vers l'arrière et l'éloigner de la glissière (voir Fig. 37). Votre pistolet est maintenant complètement démonté pour le nettoyage.

    Attention: Pour le nettoyage après le tir de votre pistolet, ainsi que pour l'entretien périodique de votre pistolet, ne démontez pas votre pistolet plus loin.
    Si, à l'occasion, vous nettoyez plus en profondeur votre pistolet, il est recommandé d'utiliser une unité de nettoyage à ultrasons. Si cette méthode de nettoyage est utilisée occasionnellement, suivez les instructions de nettoyage fournies avec l'appareil, ne démontez pas votre pistolet plus loin. Si vous utilisez un appareil à ultrasons, il est recommandé d'enlever la crosse du pistolet avant le nettoyage.

Article sur BREN-TEN.com

Traduction avec l'aide de www.deepl.com

 Notice originale

Dornaus & Dixon et l'arme de poing de combat ultime

 L'histoire des Bren Ten n'est pas vraiment nouvelle. Il s'agit en fait d'un autre chapitre dans la quête de l'arme de combat parfaite.
Au cours des deux cents dernières années environ, nous sommes passés des pistolets à percussion à simple coup aux revolvers à percussion à simple action, aux revolvers à percussion à simple action, aux revolvers à percussion à simple action, aux revolvers à percussion annulaire et à percussion centrale, aux revolvers à double action et aux pistolets semi-automatiques à simple et double action.
Depuis 1911, l'armée américaine utilise un pistolet semi-automatique de gros calibre. D'une manière générale, les forces de police et les civils sont restés attachés au revolver pendant encore 70 ans environ. Après la Seconde Guerre mondiale, le semi-auto a commencé à se faufiler lentement et à ronger la domination du revolver sur les marchés civils et policiers ici aux États-Unis, mais ce fut une bataille difficile. La plupart de ces pistolets ont été chambré pour le 9mm Parabellum, et bien que le 9mm soit une cartouche respectable, il a eu du mal à concurrencer le .45 Auto et le .357 Magnum. L'une des rares choses que le semi-auto 9mm avait pour lui était une grande capacité de chargeur.
À la fin des années 1970, Thomas Dornaus et Michael Dixon ont senti qu'ils avaient la réponse. Ce qu'il fallait, pensaient-ils, c'était un pistolet semi-automatique avec une plus grande capacité de munitions et des rechargements plus rapides, et qui fournirait aussi une puissance dépassant à la fois le .45 et le .357.
Conscients du travail qu'ils avaient devant eux, ils ont demandé l'aide d'une personne qui apporterait avec eux non seulement une vaste expérience pratique, mais aussi une solide réputation. Cette personne n'était autre que Jeff Cooper. Il s'est avéré que M. Cooper travaillait sur un projet similaire et il a donc accepté de mettre son expérience au service des capacités d'ingénierie, de fabrication et de marketing de Dornaus & Dixon Enterprises, Inc.

Ceci est tiré du catalogue Dornaus & Dixon 1984 :

Dornaus & Dixon Enterprises a été formé en décembre 1979. Jeff Cooper fournissait les critères de conception, ainsi que des conseils techniques basés sur sa vaste expérience pratique, et Dornaus & Dixon fournissant l'ingénierie, le développement, la fabrication et l'expertise marketing. Pour conserver son objectivité professionnelle, Jeff Cooper n'est pas un employé de Dornaus & Dixon Enterprises, et il n'a aucune autorité dans la fabrication du Bren Ten.
Le 15 juillet 1981, Dornaus & Dixon Enterprises, Inc. est devenue une société et a été incorporée par le secrétaire d'État, dans l'État de Californie. Le 1 novembre 1982, l'usine de fabrication a été inaugurée à Huntington Beach, Californie. Cette installation sur plusieurs milliers de mètres carrés est dotée de l'un des équipements informatiques les plus modernes et à la fine pointe de la technologie, ce qui permet un travail d'une précision inégalée. Un autre fait inhabituel dans l'industrie des armes à feu est que tous les employés qui travaillent directement pour Dornaus & Dixon Enterprises, Inc. ainsi que leurs principaux conseillers et associés sont eux-mêmes des tireurs. Ce fait souligne le dévouement sans compromis à l'excellence, rare dans l'industrie.
L'objectif de Dornaus & Dixon Enterprises, Inc. est d'apporter au tireur la satisfaction qu'il mérite dans un produit de qualité inégalée et le type de service sur lequel il peut compter. Dornaus & Dixon Enterprises s'est fermement engagé dans ce but.

 

Les pistolets Bren Ten

Caractéristiques

 

Alors que le Bren Ten se décline en plusieurs variations de taille, de calibre et de finitions, tous les Brens ont fondamentalement les mêmes caractéristiques. Il s'agit notamment de ce qui suit :

  • Détente sélective double ou simple action où le premier coup peut soit être tiré en double action avec le marteau en abattu, soit en simple action avec le marteau armé et la sécurité manuelle engagée (armé et verrouillé).
  • Sécurité transversale manuelle montée sur glissière qui, lorsqu'elle est poussée pour être activée, empêche le percuteur de se déplacer sans interférer avec la gâchette ou le fonctionnement du marteau .
  • L'indicateur de chargement, situé en combinaison avec l'extracteur donne à l'opérateur un indicateur visuel et tactile de l'état du pistolet.
  • Hausse entièrement réglable permettant de régler à la fois latéralement et en altitude.
  • Les rayures "Power-Seal" qui offrent une meilleure étanchéité pour les balles en augmentant à la fois la vitesse grâce à une perte de gaz moins importante, et une meilleure précision grâce à une déformation moindre de la balle.
  • La prise sélective du chargeur qui, en tournant une tête de vis dans le coin inférieur du cadre de préhension droit, donne à l'opérateur l'option de laisser le chargeur s'échapper du pistolet, ou de le faire sauter d'environ 38mm pour une prise facile tout en restant dans le puits du chargeur.
  • Ensemble de tournevis double (modèles standard seulement) qui fonctionne comme un outil d'urgence qui s'adapte à toutes les vis du pistolet.
  • Passant pour anneau de dragonne (sur les modèles standard et Forces spéciales) pour les personnes ou les organismes policiers / militaires qui désirent un dispositif de rétention positive.

En plus de ces caractéristiques, tous les Bren Tens incluent un travail d'usine comme "un travail de détente sur mesure, une chambre à gorge, une rampe d'alimentation polie, un orifice d'éjection élargi, un magasin bien biseauté, des surfaces de visée non réfléchissantes et tous les coins et bords arrondis pour un fonctionnement sans accroc". 

Récapitulatif des modèles

Modèles grand format

  

Modèle Calibre Lg canon Capacité Notes
Standard 10mm Auto 5" 10 Fleuron de la ligne Bren Ten.
Militaire / Police 10mm Auto 5" 10 Contrats de police spécifiques
Tireur d'élite Special Match .45 Auto 5" 8 Pièce non cataloguée avec 250 pièces fabriquées.
Modèle de présentation Dual-Master

10mm Auto

& .45 Auto

5" 10 / 8 Inclus deux ensembles supérieurs.
Jeff Cooper Commémoration 10mm Auto 5" 10 2 000 $ d'avance en 1982 !
Prototype original 10mm Auto 5" 10 Fabriqué à partir de barre en acier.
Deux flics à Miamy .45 à blanc 5" 8 Glissière chromée dure pour la visibilité TV.
API (Gunsite) Brens 10mm Auto 5" 10 "Institut du Pistolet Américain" fait pour le site d'armes à feu Brens

 

Modèles pour forces spéciales (compact)

 

Modèle Calibre Lg canon Capacité Notes
Forces Spéciales Clair 10mm Auto 4" 10 Présenté à l'exposition de 1984.
Forces Spéciales sombre 10mm Auto 4" 10 rounds Introduit en 1984 SHOT Show.
         

 Modèle de Poche sub compact

 

Modèle Calibre Lg canon Capacité Notes
Modèle de poche 10mm Auto 4" 8 Apparemment, il n'y en aurait eu que deux avec un seul qui fonctionne.

Descriptions complètes des modèles

Extrait du catalogue Dornaus & Dixon 1984

 

MODÈLE STANDARD (SM)

 

Le modèle Bren Ten Standard est un pistolet de service de combat, semi-automatique et défensif, conçu pour tirer la cartouche de pistolet Auto 10mm. C'est l'extension ultime de la conception de base du Browning et c'est l'évolution naturelle des meilleurs et plus éprouvés pistolets dans le monde, étant nettement amélioré, avec des caractéristiques de conception révolutionnaire, un aspect esthétique agréable, en tirant la cartouche de pistolet de combat optimale. C'est la base de toute la gamme de pistolets Bren Ten 10mm Auto Combat Pistols. Sauf indication contraire, tous les Bren Tens sont livrés avec un fini satiné brossé sur les surfaces planes de la glissière et du cadre, et un fini mat sablé sur les surfaces arrondies de la glissière et du cadre.

Comme indiqué ci-dessus, le modèle standard est la base de toute la gamme de pistolets Bren Ten. Fondamentalement, les seules différences que vous allez voir entre le modèle standard et le reste de la ligne Bren concernent la finition, la longueur du canon et le calibre. Dans le cas du Dual-Master et du Jeff Cooper Commémorative, d'autres options comprennent une gravure spéciale, un étui en bois spécial et, pour le Dual-Master, une glissière et un canon supplémentaires. En résumé, même ces armes à feu étaient des modèles standard sous toutes les habillage Le cadre du modèle de poche n'était pas simplement un cadre pleine grandeur taillé, mais a été construit à partir de zéro comme un cadre plus compact. Même ainsi, le cadre du modèle de poche conserve les mêmes caractéristiques de base que le modèle standard.

Le modèle Bren Ten Standard combine un cadre en acier inoxydable et une glissière en acier au carbone bleui. Les mots "BREN TEN" sont inscrits sur la partie avant des deux côtés de la glissière et le sigle se trouve sur le côté gauche du cadre, juste au-dessus du pontet et devant la butée de la glissière. Le numéro de série des modèles standard, situé sur le côté gauche , indique "83SMxxxxxxxxx". Les poignées sont en polyamide noir texturé et fabriquées par Hogue.

 

Modèle Militaire / Police (MP)

En principe, le Military/Police est simplement un modèle standard avec une carcasse sombre. Le catalogue Dornaus & Dixon énumère la finition de ce pistolet comme une glissière bleu foncé et un carcasse en acier inoxydables à l'oxyde noir. Puisque la sécurité manuelle du pouce et la butée coulissante sur le SM et d'autres pistolets à carcasse en acier inoxydable brossé sont chromés fortement, je suppose que ces pièces ne sont pas en acier inoxydable. Si c'est le cas, je pense que ces pièces recevraient le même fini bleui que la glissière plutôt que l'oxyde noir appliqué au cadre. Ce n'est qu'une pure supposition. Tous les marquages pour le militaire/police sont les mêmes, à l'exception du code de lettre "MP" dans le numéro de série.

Comme son nom l'indique, le Militaire / Police était principalement destinée à la police et aux marchés militaires. En plus de cela, il y a toujours des particuliers qui préfèrent l'aspect classique d'un pistolet entièrement bleui (ou, dans ce cas, de l'oxyde bleu et noir) à l'acier inoxydable.

 

Modèle Spécial Tireur d'Elite - MATCH .45 ACP (MSM)

L'un des Brens les plus intéressants est le Marksman Special Match, ou Marksman comme on les appelle communément. Le Marksman est un .45 Auto et a été commandé par The Marksman Shop à Glenview, Illinois (il n'est plus en affaires en raison de diverses ordonnances sur les armes à feu promulguées dans la région de Chicago). Dornaus & Dixon a été chargé de construire 250 de ces armes avec des numéros de série allant de MSM001 à MSM250 (il n'y avait pas de préfixe "83" ou "84" dans les numéros de série de ces armes).

Bien que l'apparence du Marksman soit très similaire à celle du modèle standard 10mm, il y a quelques différences notables. Tout d'abord, la carcasse ne portait pas le sigle sur le côté gauche au-dessus du pontet. De plus, il n'y avait pas de marque "BREN TEN" sur les côtés de la glissière. Il y avait cependant "MARKSMAN SPECIAL - MATCH .45 ACP" marqué sur le côté gauche. À l'intérieur, le Marksman était essentiellement un Bren Ten de base, à l'exception évidente d'un canon de calibre .45 plutôt que 10 mm. Les chargeurs étaient de la conception d'origine à double calibre et ne contenait que huit cartouches de munitions .45 Auto.

 

Modèle de Présentation Dual-Master (DM)

Essentiellement, le Dual-Master est un modèle standard avec un ensemble Glissière / Canon supplémentaire en .45 Auto. Contrairement au Marksman, la glissière de calibre .45 comprenait les marquages "BREN TEN" sur les deux côtés. L'ensemble comprend un coffret de présentation en bois personnalisé, des poignées en bois fantaisie avec emblèmes "X" dorés, des gravures légères, des glissières bleues polies et même des numéros de série par incréments de 100 (100, 200, 300, etc.). Ces canons devaient également inclure les chargeurs à double calibre qui auraient causé divers problèmes avec la balle de 10 mm de diamètre plus petit.

Modèle JEFF COOPER Émission  Initiale Commémorative (JC)

Le "Jeff Cooper Initial Issue Commemorative" personnel du colonel Cooper (numéro de série 83JC00060) réside toujours à Gunsite. Eric Hornady a pu nous envoyer ces photos, y compris une vue du côté droit du pistolet, ce qui est rare car dans la plupart des photos c'est seulement le côté gauche qui est montré. Vous remarquerez que le chargeur a été chromé dur. C'est certainement un beau pistolet et une véritable œuvre d'art ! 

 

 

Modèle prototype Bren

Le prototype du Bren Ten est un pistolet intéressant, c'est le moins qu'on puisse dire. Pour commencer, le prototype du pistolet qui devait devenir le premier pistolet Auto 10mm de série n'était même pas chambré en 10mm, mais plutôt en .45 Auto. Bien que les raisons ne soient pas totalement claires, une possibilité pourrait être que, puisque la seule munition de 10 mm à portée de main était de type "expérimental", il n'y aurait pas une quantité suffisante pour tester correctement la conception de l'arme. (Jeff Cooper a déclaré dans son article paru dans le numéro de février 1981 de Combat Handguns qu'un deuxième prototype était construit à la main en 10mm, mais à ma connaissance, il n'y a eu qu'un seul prototype jamais construit. Une autre caractéristique intéressante de l'arme est qu'il manque l'une des choses qui ont rendu le Bren Ten si unique et c'est la sécurité du bloc de percuteur à verrou croisé manuel situé sous la hausse sur la glissière. Au lieu de cela, là où devrait se trouver la sécurité des boulons transversaux, il y a de simples rainures verticales pour le blocage de la glissière. (Curieusement, ces rainures sont presque identiques au dessin qui a été utilisé plus tard sur le "Peregrine Falcon".

Il est rare que la capacité correcte d'un chargeur de dix cartouches soit indiquée. La raison pour laquelle beaucoup continuent de croire que le Bren Ten a tenu 11 ou 12 rounds pourrait être trouvée dans l'article mentionné ci-dessus. Jeff Cooper y note que la cartouche Auto 10mm est toujours compatible avec un étui assez étroit pour être logé dans un chargeur à deux rangées qui contient douze cartouches sans avoir besoin d'une crosse surdimensionnée."

 

Modèle "Deux flics à Miamy" BRENS

Il semble qu'il y avait deux pistolets fabriqués pour la série télévisée "Deux flics à Miamy".
Ces armes à feu sont intéressantes à plusieurs égards.

Tout d'abord, ce qui ressort en premier lieu, c'est le fait que ces canons avaient une glissière chromée foncé. Alors que le modèle clair et le modèle de poche des Forces spéciales avaient tous les deux des glissières chromées foncées, il n'y avait pas de modèles standaard comme celui-ci en production régulière. On dit que cela a été fait pour rendre le pistolet plus visible dans les scènes nocturnes.

Ensuite, alors que le Bren Ten a été construit spécifiquement pour la cartouche Auto 10mm, le Miami Vice Brens a été chambré en .45 Auto. Sur la glissière, le pistolet porte toutes les marques du modèle standard 10mm, et il y a quelques cas où le pistolet de "Sonny Crockett" est appelé 10mm. Alors pourquoi le faire ressembler à un 10mm et l'appeler un 10mm s'il ne s'agit pas d'un 10mm ? Il semble que la raison simple est que, alors que les flans automatiques de 10 mm étaient fondamentalement inexistants, les flans de calibre .45 étaient assez courants. Il y a eu beaucoup de spéculations parmi les Bren Tenners quant à la composition de ces canons de calibre .45 à blanc. Ce qui semble être l'explication la plus raisonnable est que ces deux pistolets ont commencé en tant que modèles standard qui ont été équipés avec des kits de conversion automatique de .45 et ensuite modifiés pour tirer à blanc.

 

AMERICAN PISTOL INSTITUTE (GUNSITE) BRENS (API)

On ne sait pas combien ont été construits, mais il semble qu'au moins trois de ces API (American Pistol Institute) Brens ont été fabriqués pour Gunsite. Ce Bren API particulier (API03) appartient à Jeff Cooper et réside toujours à Gunsite. Il inclut à la fois les assemblages Auto 10mm et .45 Auto, mais il n'est pas clair si d'autres pistolets API incluaient également des assemblages doubles. On dit que le Col Cooper's API Bren est bien entretenu et prêt s'il décide de revenir et de faire quelques tir. La glissière .45 a été reconstruite et inclut les nouvelles vis de réglage de visée alors que la glissière de 10 mm ne l'est pas. Notez également que ce pistolet n'a pas de butée de détente intégrée. 

Description des modèles compacts

MODÈLE DES FORCES SPÉCIALES, CLAIR & FONCÉ (SFL & SFD)

Les canons des Modèles Forces Spéciales sont essentiellement des versions à canon court et des canons de taille normale avec un canon de 4" plutôt que le canon standard de 5". Il y avait deux variétés du modèle des forces spéciales, Clair et Sombre.

Le modèle Special Forces Light était assorti à la carcasse en acier inoxydable de la SM (avec des courbes grenaillées et des plats brossés) avec une glissière chromée dure. Le Dark des Forces Spéciales, en revanche, combine une glissière sombre parkerisée avec une carcasse en acier inoxydable à l'oxyde noir. En plus du "BREN TEN" standard des deux côtés de la glissière, il y a une inscription "SPECIAL FORCES" supplémentaire sur le côté gauche.

Vous ne penseriez pas qu'avec un canon de 1" plus court, à toutes les autres dimensions, ferait une telle différence. En maniant les deux, j'ai rapidement constaté que la SFL est beaucoup plus maniable et plus facile à atteindre la cible.

C'est ainsi que les modèles de forces spéciales sont décrits dans le catalogue D&D de 1984 :

Le modèle Bren Ten Special Forces est un pistolet de combat, semi-automatique, robuste, semi-automatique et de défense, conçu pour tirer la cartouche de pistolet Auto 10mm. Il se caractérise par le mélange idéal d'un canon et d'une glissière de longueur de combat, pour une facilité de transport et une utilisation rapide, avec une poignée de taille normale et une capacité de cartouche complète, pour un maximum de contrôle et d'avantage sur le plan tactique. Le modèle des forces spéciales est la version commerciale du pistolet militaire présenté au gouvernement américain.


La disparition de Dornaus & Dixon et de Bren Ten.

 

Alors que Dornaus & Dixon Enterprises, Inc. ait fait faillite et fermé ses portes en 1986, les raisons en sont longtemps restées obscures et mal comprises. Une croyance populaire, souvent mentionnée dans les magazines d'armes à feu de l'époque, était que l'indisponibilité des chargeurs était la raison principale. Alors que les problèmes avec les chargeurs étaient un autre "clou dans le cercueil" pour ainsi dire, ils ne constituaient pas le problème principal. En termes simples, l'entreprise ne disposait pas de fonds suffisants pour poursuivre ses activités. Dornaus & Dixon a commencé à prendre des commandes anticipées (ainsi que le paiement de ces commandes) au moins dès 1982. Cela a créé d'énormes pressions pour livrer et, à cause de cela, les armes ont été expédiées avant tout type de test d'endurance. Si ces essais avaient été effectués au préalable, tous les différents problèmes qui sont apparus par la suite auraient pu être résolus au cours de la phase de développement, avant même que les armes à feu ne tombent entre les mains des consommateurs. Mais au lieu de cela, Dornaus & Dixon ont été forcés de se précipiter pour régler des problèmes avec des armes à feu qui avaient déjà été payées tout en essayant de remplir des commandes payées depuis longtemps. Parmi ces problèmes, les chargeurs de la première génération n'étaient que l'un des sujets les plus médiatisés. Fondamentalement, la compagnie essayait d'expédier des armes à feu à des acheteurs qui avaient dépensé de l'argent depuis longtemps tout en essayant de réparer des armes à feu (et des chargeurs) qui avaient déjà été expédiés et qui étaient maintenant retournés pour des travaux sous garantie. Cela signifie que la main-d'œuvre et les produits sortent et qu'il n'y a pas d'entrée d'argent. Ainsi, avec les documents de faillite déposée, la société de Dornaus & Dixon Enterprises, Inc. a fermé ses activités et le pistolet semi-automatique Bren Ten est devenu un autre épisode de l'histoire des armes à feu.

 

mai-2018