Mauser Zig-Zag

Revolver Mauser Zig-Zag

Règles de sécurité avant toute manipulation

Ne vous fiez pas à votre mémoire pour considérer si l’arme est chargée ou non.
Il faut donc vérifier, votre arme étant considérée comme chargée.

·         Saisissez l’arme sans mettre le doigt sur la queue de détente et dirigez le canon vers une zone sans danger.
La direction du canon ne doit plus être modifiée pendant toute la manutention, quitte à déplacer votre corps d’un côté ou de l’autre de l’arme.

·         Basculez l’ensemble canon / barillet.

 

·         Vérifiez que toutes les cartouches ont bien été éjectées.


Présentation

Type d'arme :

Révolver à brisure

Pays d’origine :

Allemagne

Catégorie :

D2

Calibre :

7.9, 9, 10.6mm

Capacité :

6

Création :

1878

Fin de Production :

1922

Fonctionnement :

Rotation du barillet par de profondes rainures creusé en Z ou s’engage un tenon se déplaçant linéairement sous l’action du chien.

Matière carcasse :

Acier

Type de détente :

S.A.

Hausse :

Fixe

Guidon :

Fixe

Sécurité manuelle :

X

Lg canon :

165

Longueur totale :

310

Masse :

1200

Observations :

Première arme militaire allemande en utilisant des cartouches métalliques modernes.

 

Liens internet :

Wikipedia

Wikipedia

Maquetland

Maquetland

Note :

Le Mauser Zig-Zag est l'un des rares revolvers dont le chien peut être retiré sur simple suppression d'une vis (cas des modèles commerciaux et des prototypes), ou d'un axe (cas des modèles militaires à charnière). Cette faculté de démontage rapide permettait un stockage des armes en toute sécurité, les chiens étant placés dans un coffret fermé, ou sur une tige métallique cadenassée à son extrémité. Cette disposition unique permet d'éviter le démontage du barillet en cas de magasinage dans des lieux faiblement, ou mal protégés.

Remarque : Le sélecteur du Zig-Zag autorise trois positions :

  1. Position basse :
    Rotation du barillet, pour faire feu.
  2. Position intermédiaire :
    Sûreté (un ergot vient se bloquer dans les encoches périphériques taillées à l'avant du barillet et empêche son mouvement).
  3. Position haute :
    Chargement, éjection des étuis vides, en poussant à fond vers l'avant le verrou de carcasse. Avec le sélecteur en position haute, il devient impossible d'actionner accidentellement le chien, l'arme étant toujours fermée, à cause de l'ergot de sélecteur qui bloque la course du barillet.

Cliquez sur ce lien pour consulter une vidéo intéressante à condition de couper le son et de zapper les 3 premières minutes.


Schéma, liste des pièces (Schematic parts list)

Mauser Zig-Zag - éclaté

BA01 Barillet / Cylinder

BA07   Tige axe du barillet / Rod cylinder axis

BA08     Ressort de la tige axe du barillet / Rod cylinder axis spring

CC01 Carcasse / Frame

CÈ01 Charnière / Hinge

CÈ02 Axe de charnière / Hinge axis

CH01 Chien / Hammer

CH06 Axe du chien / Hammer pin

CH37 Verrouillage du chien / Hammer block

CH40   Vis de verrouillage du chien / Hammer block screw

CN01 Canon / Barrel

DR02 Anneau de dragonne / Lanyard ring

EX01 Extracteur / Extractor

GU01 Guidon / Front sight

PL07 Écrous de plaquettes de crosse / Grip nut

PL08 Plaquette de crosse droite / Right grip

PL09 Plaquette de crosse gauche / Left grip

PL13 Vis de plaquettes de crosse / Grip screw

PO01 Pontet / Trigger guard

PO10 Verrou du pontet / Lock for trigger guard

QD01 Queue de détente / Trigger

QD02 Axe de la queue de détente / Trigger pivot pin

RP01 Ressort de percussion / Hammer spring

RP03 Bielle du ressort de percussion / Percussion connecting rod

SD04 Cran de sécurité / Safety knock

SD05 Ressort du cran de sécurité / Safety knock spring

SÉ01 Sélecteur / Selector

VC01 Verrou de canon formant levier d'extraction / Barrel lock forming an extraction lever

VC02 Axe de verrou du canon / Barrel axis bolt


Assemblage des pièces

P. Mauzer : Pattented Mar. 11,1879 N° 213,221


Démontage

Le démontage sommaire du Mauser M.1878 ne demande aucun outil, le démontage complet n'exige qu'un tournevis. Pour plus de commodité, il est préférable de scinder l'arme en 2 parties : en ôtant la vis de charnière et son axe, on sépare le canon de la carcasse.

  1. Démontage du canon
    Éjecter la tige axe de barillet en appuyant du bout de l'ongle sur le poussoir cranté situé au-dessous du canon. Actionner à fond l'anneau de verrou en direction de l'extrémité du canon afin de libérer l'étoile, puis le barillet. Soulever légèrement le sélecteur de fonction et le placer en position haute pour libérer l'accès à l'axe de verrou. Le sortir ainsi que le verrou. Sortir ensuite le sélecteur en le tirant simplement vers soi. Pour le remontage, ne pas oublier de bien placer le sélecteur en position verticale.
  2. Démontage de la carcasse
    Dévisser la vis transversale reliant les deux plaquettes de crosse et déposer ces dernières. Faire basculer le verrou d'axe de chien, vers la droite ou le dévisser. Dégager l'axe de chien et sortir le chien en soulevant et en le tirant légèrement en arrière. A l'aide de la lame du tournevis, appuyer fermement sur la pièce cylindrique placée à l'extrémité de la carcasse. La faire reculer à l'intérieur de son réceptacle, puis basculer l'ensemble détente-pontet afin de le dégager. Ôter la pièce de démontage cylindrique ainsi que son ressort. Avec l'index, appuyer doucement sur l'ergot de la pièce de manœuvre, la repousser un peu vers l'arrière de la crosse et la dégager par le bas de la carcasse. Éventuellement, séparer la queue de détente du pontet et l'anneau de dragonne de la poignée.

avr.-2018