Les motivations pour se lancer dans le rechargement


Il n’y pas que les tireurs compétiteurs qui emploient des munitions rechargées. Les 1000 cartouches par an que leur autorise leur détention est bien sûr insuffisante.

Il y a aussi les tireurs de loisir souvent de très bon niveau qui rechargent pour les mêmes raisons.
Les tireurs de niveau moyen, rechargent également, plus attirés par le côté mécanique de cette activité.

Ce sont eux qui souvent rechargent pour les copains.

 

Avantages et inconvéniants.

A.      Le plus

1.       Vous allez pouvoir fabriquer une munition parfaitement adapté à vous et votre arme.

Dans le commerce, vous n’avez pratiquement pas de choix.

2.       Les munitions que vous fabriquerez seront meilleurs que des manufacturées car vous allez choisir des ogives correspondant exactement à votre canon et mettre des charges de poudre adaptées.

3.       Vous allez pouvoir tirez plus des 1000 cartouches que vous avez en dotation : par arme et par an.

4.       Vous allez faire des économies substantielles.

5.       Vous pourrez fabriquez des cartouches qui ne sont plus commercialisées afin de faire « causer» des armes anciennes.

6.       On éprouve en effet une certaine satisfaction à titrer avec SES propres cartouches.

 

B.      Le moins

1.       Vous allez pratiquer une activité qui n’est pas sans danger. Il va donc falloir respecter toutes les règles de sécurité, et éviter de chercher de nouvelles recettes miracles. Laissez cela aux professionnels.

2.       Il va vous falloir de la place et un établi très rigide pour fixer la presse à demeure.
Le faire sur un coin de table de la cuisine : n’y pensez même pas.

3.       Il va vous falloir consacrer beaucoup de temps.

4.       Une fois les tests terminés et tous les outils réglés, le travail est un peu fastidieux.

 

Plaques support de douilles

La presse Auto 4x4 utilise une plaque support de douille à 4 positions qui comporte le même système de numérotation que celui utilisé sur les supports de douille conventionnels RCBS.

Il n'existe pas de plaque support de douilles Auto 4x4 pour les cartouches utilisant les supports de douilles N° 5. 8. 13. L4. 22. 29 et 31, en raison de leurs bourrelets excessivement grands ou épais.

 

Montage de la plaque support de douilles

1.      Insérez le ressort de bille de positionnement (14), puis la bille elle-même (13) dans la cavité du plateau support de plaque (voir photo N° 5).

2.      Faire passer la vis de centrage de plaque (11) dans la plaque support de douilles (12) appropriée. La tête de la vis doit se trouver du même côté de la plaque que le numéro de celle-ci.

3.      Fixez la plaque support de douille à l'aide du boulon, jusqu'à ce qu'elle ne bouge plus. Ce serrage peut être fait avec les doigts. Si vous rencontrez une résistance avant d'arriver au fond de la plaque support de douilles, vérifiez que la vis de blocage (21) n'est pas engagée trop loin. Cette vis de réglage est située sous le plateau support de plaque, on position N°4 (voir photo N° 6).

4.      Desserrez la vis de centrage de plaque d'environ 1/8 de tour. Juste assez pour permettre la rotation de la plaque support de douilles.

5.      Serrez légèrement la vis de blocage de façon à empêcher la rotation de la vis de centrage de la plaque. Ne pas serrer de façon excessive.

 

 

6.      La vis de réglage de butée  du plateau support de plaque (19) recevant le support de douille (6) est réglé en usine. Si elle a été déréglée par inadvertance, vous devez descendre la plaque au plus bas, avec un jeu de 0.5mm avec le bras d’amorçage (45). Si la plaque n’est pas assez basse, l’enfoncement des amorces risque d’être défectueux. Le réglage terminé, serrez le contre écrou (7).